I'm atheist still god exists



Une structure de bambou supporte des arches faites d’un
mélange de terre et de bouse de vache enduites de blanc de
calcaire. J’y ai modelé des formes architecturales que l’on
retrouve dans différents lieux des territoires du nord de l’Inde et qui correspondent à plusieurs cultes sacrés.
Ces arches sont disposées autour de vasques remplies de terre mélangée à de l’eau. Les architectures miniatures sont témoins d’un phénomène physique : la flamme bleue issue de la combustion du gaz butane chauffe le mélange qui bouillonne jusqu’à l’évaporation de l’eau. Il reste alors une terre séchée par le feu : un mélange sec et odorant.
Cette installation me permet de mettre en place des principes d’évocation de situations mystiques. Je représente ces situations grâce aux arches, aux bassins et à différents signes religieux issus de l’architecture indienne.
Est-ce qu’allumer une bouteille de gaz et la placer sous un
récipient rempli de liquide au milieu de symboles sacrés en devient mystique ? Qu’est ce qui fait qu’une action prend une dimension sacrée ?
Cette résidence à été l’occasion pour moi de questionner le
sens et l’origine des efforts déployés par les peuples pour ériger ces lieux de cultes depuis des millions d’années. L’installation Atheist still god exist invite à ressentir l’impact des environnements mystiques et pseudo-mystiques, qui dépassent les questions du sacré et du religieux.



Bambou, mélange de terre et de bouses de vache, pigment calcaire, briques, vasques inox, bouteilles de butane pour une ébullition de terre dilué dans l’eau.
300 x 140 x 110 cm
Kona gallery, New-Delhi
2013













Copyright 2019 ©
Jonathan Bablon
Mentions légales
Partenaires
Site map

Propulsed by p-lacroix